Fondamentaux Marketing

Le Père Noël : un succès marketing de Coca-Cola ?

Le Père Noël doit-il sa couleur rouge à la marque américaine de soda bien connue : Coca-Cola ?

Bientôt Noël ! Cette année, Noël n’a pas le même goût que d’habitude.  Pas de marché de Noël (et de vin chaud par conséquent), pas de petites fêtes de Noël au boulot, pas de réunions de famille ou d’amis à plus de 6 adultes…. 

Quand on se balade dans les rues, on ne ressent pas la même excitation qu’on ressent d’habitude. Noël sous le signe du coronavirus.  

Mais il faut se ressaisir et garder sa bonne humeur ! Alors aujourd’hui, on discute d’un sujet “léger” autour de Noël, et notamment du Père Noël. Et nous allons découvrir ensemble que la place du marketing est partout, même en cette période de fêtes.

Le Père Noël : une histoire de marketing ? 

C’est Coca-Cola qui a fait en sorte que le Père Noël soit rouge”

Avez-vous déjà entendu cela quelque part ? La couleur du Père Noël est –elle vraiment dû à une campagne marketing organisée par la célèbre marque de soda ? 

A l’origine : Saint Nicolas

Vous le saviez peut-être mais à l’origine de l’histoire du Père Noël, nous avons Saint Nicolas.

Qui était Saint Nicolas ? Né entre 250 et 270 après J-C, l’évêque Nicolas était réputé pour sa bonté. Il fut emprisonné, torturé et tué lors des persécutions des chrétiens (c’est la partie pas très joyeuse ça). Après sa mort, on lui attribua un certain nombre de miracles. La légende de Saint Nicolas fut établie au Moyen-Âge. On racontait alors que dans la nuit du 5 au 6 décembre, Saint Nicolas se rendait dans les chaumières afin d’apporter des cadeaux aux enfants obéissants. Ces derniers laissaient leurs souliers devant la cheminée ou devant la porte, et quelques petites choses à grignoter pour la mule qui portait Saint Nicolas.

L’évêque Nicolas était déjà représenté avec une cape carmin et la fameuse barbe blanche qu’on lui connaît aujourd’hui.

Saint Nicolas

La réforme protestante du 16ème siècle supprima la fête de St Nicolas en Europe, sauf pour les Hollandais qui conservèrent leur “Sinter Klass” (nom polonais de Saint Nicolas) et sa distribution de jouets. Et lorsqu’ils s’installèrent aux Etats-Unis au 17ème siècle, ils l’emmenèrent avec eux. “Sinter Klass” devenant ainsi “Santa Claus“. L’américanisation de “Santa Claus” se traduisit dans des changements morphologiques (il devint plus gros) et vestimentaires afin de le rendre plus “chaleureux”.

Au 19ème siècle, au Royaume-Uni, on fixa le passage de Saint Nicolas à fin décembre. En effet, au fil du temps, les familles chrétiennes trouvèrent plus approprié que cette fête “des enfants” soit associée à la naissance de l’enfant Jésus. Ainsi, Santa Claus commença donc à faire sa distribution de jouets dans la nuit du 24 décembre.

La transformation du Père Noël

C’est au 19ème siècle que le Père Noël se transforma le plus.

Tout d’abord, en 1821, Clement Clarke Moore, un pasteur américain, écrivit un conte de noël, y faisant apparaître “Santa Claus”. Ce dernier prit du poids, sa crosse se transforma en sucre d’orge, son chapeau (sa mitre) devint un bonnet, sa mule fut remplacée par des rennes.

Puis, en 1863, Santa Claus troqua ses habits d’évêque contre un costume rouge avec fourrure blanche, rehaussé d’une large ceinture de cuir (il fut représenté ainsi par Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste au journal new-yorkais Harper’s Illustrated Weekly.) 

Le père Noël de Nast en couverture du Harper’s Weekly du 3 janvier 1863.

Coca-Cola et le Père Noël

Le Père Noël : égérie de Coca-Cola

Selon l’idée reçue, le Père Noël était vert avant que Coca-Cola s’en empare pour le vêtir de rouge.

Pourtant, il était en réalité déjà représenté en rouge aux Etats-Unis avant l’intervention de Coca-Cola. Mais il était aussi parfois représenté en vert, en bleu… Bref, il n’avait pas de couleur désignée.

Dans les années 1930, Coca-Cola se rendit compte que les ventes de soda chutaient en hivers. Le soda étant généralement consommé frais, lorsqu’il fait chaud, donc en été. C’est alors que l’entreprise lança une grande campagne de communication à travers le monde mettant en scène le Père Noël. La firme paria sur le potentiel et l’intérêt publicitaire que représentait le personnage. Elle fit du Père Noël l’égérie de la marque et diffusa une image d’un “Santa Claus” rondouillard, vêtu en accord avec ses propres couleurs : le rouge et le blanc. Ce fut un énorme succès marketing ! Coca-Cola réussit à exporter cette image du Père Noël dans le monde entier.

Coca-Cola, avec le coup de crayon de l’artiste américain Haddon Sundblom donna au Père Noël l’image que nous avons aujourd’hui. C’est-à-dire un homme avec de bonnes joues, de l’embonpoint, un air bon enfant et chaleureux, habillé de rouge et de fourrure blanche et coiffé d’un bonnet assorti. Et, évidemment, il fut représenté en train de boire une bouteille de Coca-Cola. Cette image fut popularisée dans le monde entier.

Coca cola père noel sundblom
Camion de Coca-Cola avec l’illustration de Haddon Sundblom.

Et en France ?

En France, le Père Noël mis un peu plus de temps à s’imposer dans la culture populaire. Dans un pays très catholique, où Noël était associé à la naissance de Jésus, il fallut attendre la Seconde Guerre mondiale pour que le Père Noël fasse son entrée dans les “chaumières” françaises.

Le saviez-vous ? La chanson Petit Papa Noël a été transmise sur les ondes françaises en 1946. A l’origine, elle a été créée en hommage aux enfants dont les pères étaient absents, partis faire la guerre.

En bref ?

Par conséquent, Coca-Cola n’a pas créé le Père Noël, ni ses couleurs. Mais la marque s’est servie de lui pour accroître sa popularité et, il faut l’avouer, gonfler ses ventes en hivers. Un véritable coup de maître en marketing.

Le marketing est partout, même à Noël !

On l’a encore vu avec cet article : le marketing est partout. Même en plein cœur de Noël.

J’en profite pour vous souhaiter à tous de très bonnes fêtes de fin d’année. Joyeux Noël et à l’année prochaine !

QUOTIDIENMARKETING
En bonus ? Vous n'avez pas encore travaillé sur vos bonnes résolutions de la nouvelle année ? Plutôt que d'en faire et de ne pas les tenir (allez, on le fait tous...), choisissez cette année de vous fixer des objectifs SMART ! Succès garanti ! Et pour savoir comment faire, c'est par ici.
S’abonner à la discussion
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Votre avis est précieux, laissez un commentairex
()
x